CAMEROUN

Immigration Canada : un séminaire organisé par GROUP MD international avec des officiels canadiens

Immigration Canada : un séminaire organisé par GROUP MD international avec des officiels canadiens

Le 24 et 26 novembre se tiennent au Cameroun les séminaires informatifs sur les possibilités légales d’immigration Canada, les avantages et les requis de qualifications. La première a eu lieu le 24 novembre à la salle Sawa1 de l’hôtel Sawa de Bonanjo Douala. La seconde et dernière se tient ce dimanche 26 novembre au Palais des sports de Yaoundé. (LIRE AUSSI : MEDIA : Louise Mushikiwabo ce samedi sur TV5Monde Afrique).




Ces séminaires sont articulés autour des points importants

La présentation du Canada en bref, les différents types de programmes d’immigration, la présentation des differents objectifs de ce séminaire, les principaux programmes fédéraux, les travailleurs qualifiés (Express entry), les travailleurs autonomes, le programme de démarrage d’entreprise (Start-up Visa), Mobilité internationale (Permis de travail), du Québec et de ses principaux programmes de Visa, et aussi des coûts et les délais de paiements, etc.




Selon les avocats Me Marc Barchichat et Me Nadine Carola, invités canadiens de Group MD International venus du Canada pour animer ces séminaires, le Canada dispose de plus d’un million de postes vacants qui demandent à être occupés. D’ailleurs la demande en immigration a dépassé les 40 millions d’individus à l’horizon 2030 recherchés. Le nombre d’habitants de ce vaste territoire de plus de 9 millions de km2, le second plus vaste au monde après la Russie, n’est peuplé que de 39 millions d’habitants. Seulement un peu plus que le Cameroun qui lui n’a que 475 000 km2.

Pourquoi le choix du Cameroun pour immigration Canada ?

La question s’est tout le temps posée. La réponse en a été donnée par les animateurs canadiens. Le Canada et le Cameroun se ressemblent sur un point important. Tous deux sont bilingues par le Français et l’anglais parlés simultanément par leurs populations communes. Et le choix du Cameroun est fait dans la mesure où il est plus facile pour les travailleurs camerounais de se fondre rapidement dans le marché du travail et dans la société canadienne sans rencontrer la barrière de la langue. En plus ont-ils souligné, les Camerounais sont bien outillés pour intégrer la société canadienne et plus particulierement Québécoise, cette region francophone canadienne qui vient par ce séminaire faire un clin d’œil démographique au pays des Lions indomptables.




L’autre but de l’arrivée des Maîtres Marc Barchichat et Me Nadine Carola au Cameroun reste aussi ce besoin de protéger les candidats à l’immigration canadienne contre toute arnaque des réseaux malveillants et du trafic des êtres humains. Par l’entremise de Group MD International, plus de 500 dossiers ont déjà été enregistrés, plus quelques encore séance tenante ce même 24 novembre. On espère pour janvier voir les premiers travailleurs aller découvrir ces nouveaux horizons, surtout que le regroupement familial est pris en compte dans les conditions de qualification. Ce qui pourrait départager les candidats, hors mis les qualifications professionnelles et l’esprit entrepreneurship, reste les moyens financiers demandés pour survivre les premiers mois sur le sol canadien.


En savoir plus sur Saimondy Actualités

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Simon Ngaka

CEO et rédacteur en chef de Saimondy, journaliste et analyste géopolitique, écrivain et éditeur, artiste-musicien et interprète, Producteur de musique. En 2009, il créé le label Saimondy.

Simon Ngaka has 950 posts and counting. See all posts by Simon Ngaka

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.