CAMEROUN

Charles Tchoungang : ses raisons d’Etat dans l’affaire Martinez Zogo

Maître Charles Tchoungang, avocat au Barreau

L’avocat au Barreau du Cameroun, Maître Charles Tchoungang, a dit toute sa désolation ce dimanche, 3 mars, sur Vision 4 face à tant d’incongruités et de lignes rouges franchies meublant, selon lui, l’affaire de l’assassinat du journaliste Martinez Zogo. Il y a quelques jours, le juge d’instruction Pierrot Narcisse Nzie a rendu publiques les conclusions de l’instruction dans laquelle 17 individus sont mis en examen.




Dans cette liste de 17 noms, celui de son client fait couler beaucoup d’encre et de salive. Dès les premières heures de cette affaire, le nom de l’homme d’affaires Amougou Belinga a été cité comme l’un des commanditaires du meurtre. Ce dont Maître Charles Tchoungang, essaie depuis de présenter le caractère infondé de l’accusation. « Je plains les magistrats qui vont venir soutenir à la barre cette affaire Martinez Zogo. J’ai accepté de défendre Jean Pierre Amougou Belinga en toute conscience, et en sachant que mon client n’y était pour rien », Club d’Elite de ce dimanche 3 mars 2024 sur Vision 4, la télévision d’Amougou Belinga, son client.

Maître Charles Tchoungang pour la raison d’Etat ?

Comme ligne rouge, l’avocat soutient par ailleurs que ce procès va exposer au grand public La direction générale de la Recherche extérieure (DGRE). Dans la mesure où plusieurs noms du contre-espionnage ont été cités tout le long de l’instruction de cette affaire.
« Dans aucun pays au monde, on expose aussi publiquement les services de renseignements […] Laisser qu’on rentre dans le quotidien de nos services de renseignements c’est d’une gravité à nul autre pareil. Aucun État organisé ne peut accepter cela ».




Si son argument semble logique et pratique, nul ne doit oublier qu’un journaliste a été assassiné dans des conditions inhumaines. Aussi que la famille et le sang de ce dernier réclament justice. La date du procès de cette affaire n’est pas encore connue, mais une chose est sûre Magistrat et avocats affinent chacun son plan de bataille, qui pour sauver, qui pour rendre justice. Pour le Camerounais lambda, un nouveau feuilleton est attendu dans cette affaire qui déjà à l’international à vu plusieurs oNG et médias donner de la voix, parfois pour essayer d’influencer l’instruction. (Lire aussi : Date du procès Martinez Zogo – noms inculpés, charges retenues).

Simon Ngaka

Directeur de la Publication de Saimondy, Journaliste à l'hebdomadaire "ça presse", Analyste géopolitique, Écrivain, Ingénieur de son, Auteur - Compositeur et Producteur de musique. Simon Ngaka est aussi webmaster. En 2009, il met sur pied le groupe des sites de communication Saimondy (.com, .net, .org. et acheteraucameroun.com). Téléphone : +237 - 699340064 / Email: saimondy@gmail.com

Simon Ngaka has 1155 posts and counting. See all posts by Simon Ngaka

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.