Macron avoue à la BAS que la France ne contrôle plus le Cameroun

Paul Biya et Emmanuel Macron

Sortie malheureuse de Emmanuel Macron. Un membre de la BAS fait du buzz sur les réseaux sociaux pour avoir interpellé le Président Français, Emmanuel Macron, sur la situation sociopolitique qui sévit au Cameroun. La réponse du Français est de beaucoup d’enseignements. Plus d’une fois, Macron a parlé de « pression ». Il s’est bombé le torse d’avoir mis la pression sur le Président camerounais Paul Biya pour que Kamto soit libéré, et aussi de nombreux autres détenus des marches blanches. Ce que Macron ignorait peut-être, c’est qu’en stratégie politique, on parle de pression là où l’on ne peut obtenir des résultats par le commandement. C’est-à-dire du seul fait de son exigence, comme à un sous-fifre, ou à un sous-préfet.

Le Cameroun peut se bomber le torse à présent pour cet aveu qui vient d’être établie en mondovision par le Président Français. Le Camerounais est sorti du Pré carré français pour s’installer dans le cercle des pays à qui l’on ne peut plus dit « va », et il va. La France passe à présent par des pressions diplomatiques ou d’un autre ordre pour obtenir de lui quelque chose. Et ce jeu de pression se joue avec et entre tous les pays qui présentent une certaine stature de souveraineté, contrairement aux pays à qui l’on dicte faits et attitudes et les obtiennent. Exemple les USA font la pression à l’Iran, mais ne commande pas, à la Russie, mais ne dicte pas. Il n’a pas dit j’ai demandé à …. Mais « j’ai fait des pressions ». Des « pressions », c’est contre des pays à égale valeur de riposte. Et la riposte n’est toujours pas militaire. Elle peut s’agir de l’économie, de nationalisation ou de tissage de liens avec ton ennemi.

Une victoire Camerounaise sur Macron

Dernièrement, on a tenu un Gilet jaune à distance lors du salon « Made in France ». Ici, Macron s’est même déplacé …. Pour qui ? Pour quoi ? Pour quelle pression après avoir perdu le port de Port Authority of Douala – Pad et un redressement de 40 milliards de FCFA à la SABC, une entreprise française et demander à une autre, Orange Cameroon, de baisser ses coûts ou de fermer boutique car Camtel fait à présent des puces qui entrent dans tous les phones? Les derniers vestiges de la France s’ébranlent. Alors il faut dégrader l’image du PR, et se fait passer pour fort. Non avant la France ne faisait pas de pression, elle commandait. On fait des pressions lorsqu’on ne tient plus une personne. Comme Trump fait des pressions sur la chine, ou sur l’Iran. Parce qu’il est dépassé. Lorsqu’on a ses Sous-préfets, on commande et c’est obtenu.

Please follow and like us:
error20
fb-share-icon0
fb-share-icon20

Simon Ngaka

Directeur de la Publication de Saimondy, Journaliste à l'hebdomadaire "ça presse", Analyste géopolitique, Écrivain, Ingénieur de son, Auteur - Compositeur et Producteur de musique. Simon Ngaka est aussi webmaster. En 2009, il met sur pied le groupe des sites de communication Saimondy (.com, .net, .org. et acheteraucameroun.com). Téléphone : +237 - 699340064 / Email: saimondy@gmail.com

Simon Ngaka has 212 posts and counting. See all posts by Simon Ngaka

Avatar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *