Sites et stades de la CAN Cameroun 2021: les choix officiels sont connus

Maquette Stade Olembe

Le Comité d’Organisation de la CAN (COCAN) mis en place par le Cameroun a informé l’opinion publique nationale et internationale des choix des sites et stades de la CAN Cameroun 2021 qui aura lieu en janvier 2022 en terre camerounaise par une note datée du 03 août 2021. Ainsi, après la mascotte Mola et l’hymne Officiel de la CAN 2021, ce sont les sites et stades a être révélés au public.




La Cameroun va abriter la 33ème Coupe d’Afrique des Nations de football. Ce sera du 09 janvier au 06 février 2022, la deuxième que ce pays va abriter après l’édition de 1972. Initialement prévue en juin 2020, cette coupe va se disputer en janvier 2022 après 2 glissements de date. Baptisée CAN TotalEnergies Cameroun 2021, elle sera sûrement l’une des plus belles fêtes sportives au vu de ce qu’a produit le pays jusqu’ici en haute facture d’événements internationaux dans ses infrastructures sportives. Encore plus en matière de football au féminin comme au masculin.

La Confédération Africaine de Football (CAF) vient de valider les sites et stades de la CAN Cameroun 2021 dans lesquels vont se tenir les matches de la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations de Football. 6 sites ont été retenus. Et c’est une première non seulement pour la CAF d’organiser une CAN à 24 équipes, mais aussi à l’organiser dans plus de 4 sites différents au même moment et dans le même pays. Et c’est le Cameroun qui va lui servir de cobaye.

sites et stades de la CAN Cameroun 2021

Le site Yaoundé-Olembé avec son stade Omnisports du Complexe sportif d’Olembé va également mettre à la disposition de la Confédération Africaine ses 2 terrains d’entrainement A et B.

Le site Yaoundé-Fandena a son mythique stade Omnisports de Fandena déjà prêt. Il dispose de 3 terrains d’entrainement. Les 2 annexes du stade de Fandena et le stade de Ngoa-Ekelle.

Le site de Douala mettra à la disposition de la CAF son stade omnisports du complexe sportif de Japoma. Ce site a 4 aires d’entrainement : les 2 stades annexes du stade de Japoma, le stade annexe de Bépenda et le stade de Bonamoussadi.




Les sites joints de Limbe – Buea auront pour principal terrain de jeu the Limbe Omnisport Stadium qui est le stade omnisports de Limbe. 3 stades d’entrainement y ont également été retenus : Midole Farms Stadium Limbe, Centenary stadium Limbe et le Molyko stadium Buea.

Le site de Bafoussam met à la disposition du stade omnisports de Bafoussam-Kouekong à la CAF. Il a 4 stades d’entrainement : le stade annexe du stade omnisports de Kouekong, le stade Fotso Victor de Bandjoun, le stade de Bamendzi et le stade du Complexe Tagidor de Bangou

Le site de Garoua qui héberge le mythique stade omnisports de Roumde Adjia. 3 stades Pour les entrainements : le stade annexe du stade omnisports de Roumde Adjia, le stade de Coton Sports de Garoua et le stade du Cénajes de Garoua.

Sauf autre glissement, la CAN est là

Depuis quelques années, le pays des Lions indomptables, cinq fois vainqueurs de la CAN (1984, 1988, 2000, 2002, 2017) se bat tant bien que mal pour se refaire une santé en infrastructures sportives, notamment des stades de football de haut niveau dont il a longtemps été sevré à cause de multiples crises qui le traversent, des malversations financières de la part de certains fonctionnaires et autres mauvaises gestions de la chose publique.




Entre détournements de fonds alloués à la construction des stades, des autoroutes et des sites d’hébergement, et les positionnements rétrogrades des dirigeants de football dans l’échiquier sportif, voire politique, l’on peut se risquer à être heureux que petit à petit les scandales à répétition soient en passe d’être dépassés, que  les stades sortis de la terre se mettent à fonctionner et à rétablir l’image de marque du Cameroun, que certains de ses complexes abritent même déjà des jeux et championnats nationaux et internationaux, et que le Cameroun semble chaque jour se remettre des actions malveillantes des pilleurs de la fortune de l’Etat. Tous les esprits avertis sont à présent tournés dans la rentabilité de ces infrastructures sportives parce qu’il faut que les sites et stades de la CAN Cameroun 2021 apportent des devises à l’Etat du Cameroun.

Simon Ngaka

Directeur de la Publication de Saimondy, Journaliste à l'hebdomadaire "ça presse", Analyste géopolitique, Écrivain, Ingénieur de son, Auteur - Compositeur et Producteur de musique. Simon Ngaka est aussi webmaster. En 2009, il met sur pied le groupe des sites de communication Saimondy (.com, .net, .org. et acheteraucameroun.com). Téléphone : +237 - 699340064 / Email: saimondy@gmail.com

Simon Ngaka has 293 posts and counting. See all posts by Simon Ngaka

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *