Nourane Foster prend à partie les forces de maintien de la paix du Cameroun après la Mort de Caro Louise Ndialle à Buea

Honorable Nourane Foster

La députée de la Nation, l’honorable Nourane Foster, encourage-t-elle le non-respect des forces de maintien de la paix en zone de crise ? Après le drame de Buea qui a connu la mort de deux Camerounais dont la petite Caro Louise Ndialle et de son bourreau, le gendarme lynché par la population de Molyko pour avoir mis fin à la vie de la petite fille, des voix s’élèvent des 4 coins du Cameroun pour dire, chacune, son ressentiment face à cette affaire.

Selon la députée Nourane Foster, « Il est temps d’agir dans le sens de mettre un terme à la violence de nos forces de maintien de la paix sur la population. ». La publication de la députée dans sa page Facebook a tenu à rappeler à la mémoire collective pareille « scène » vécue par elle à Bafoussam avec un policier.

Aucune compassion pour la famille du gendarme

De toute sa publication, la parlementaire n’a eu aucune pensée, aucun mot pour le gendarme froidement abattu loin de toute justice. Au contraire, elle prend à parti les FDS du Cameroun dans sa publication. Au contraire selon elle, si ce drame est arrivé, ce n’est pas parce que la maman n’a pas su protéger sa fille, ce n’est non plus parce que la maman n’a pas refusé d’obéir à l’agent du « maintien de la paix », mais seulement parce que l’homme en tenue a tiré et tué une petite fille de 3 ans qui allait à l’école sans rien savoir des tensions qui rongent les grandes personnes.

Il est vrai que cela fait « mal », « terriblement mal », mais il aurait été plus indiqué ici de mettre ici chacun face à ses responsabilités. Les conséquences de nos actes mais non la cause ? Selon le but politique à atteindre mais non selon l’éducation de la population à qui l’on devrait inculquer l’obéissance aux institutions qui commence par la peur du gendarme ? « Quelqu’un sûrement n’a pas fait son travail », conclut-elle dans sa publication. Sûrement le Président Paul Biya, l’homme qui aurait dû éduquer cette mère  dans la peur du gendarme et ce gendarme dans la maitrise de soi.

Publication de Nourane Foster sur Facebook

« Tout commence par un mépris, ensuite une insulte, après une intimidation et Enfin une balle. Une victime de trop ce jour à Buea. Cette scène que je décris, je la connais, je l’ai vécu et vous la connaissez, vous l’avez vécu. Avant Hier c’était Kevin à Bafoussam ! Hier c’était le jeune homme de Puma. Aujourd’hui c’est Cet enfant de 03 ans à Buea! Il est temps d’agir dans le sens de mettre un terme à la violence de nos forces de maintien de la paix sur la population. Mes sincères condoléances à la famille ainsi durement éprouvée.

J’ai mal. J’ai terriblement mal. Elle l’âge de ma fille, c’est terrible. Quelqu’un sûrement n’a pas fait son travail. J’ai terriblement mal. Elle l’âge de ma fille, c’est terrible. Quelqu’un sûrement n’a pas fait son travail. ». Le MINDEF a publié un communiqué à lire ici

Simon Ngaka

Directeur de la Publication de Saimondy, Journaliste à l'hebdomadaire "ça presse", Analyste géopolitique, Écrivain, Ingénieur de son, Auteur - Compositeur et Producteur de musique. Simon Ngaka est aussi webmaster. En 2009, il met sur pied le groupe des sites de communication Saimondy (.com, .net, .org. et acheteraucameroun.com). Téléphone : +237 - 699340064 / Email: saimondy@gmail.com

Simon Ngaka has 389 posts and counting. See all posts by Simon Ngaka

Laisser un commentaire