Le médecin des Lions Indomptables révèle son secret contre la Covid-19

Médecin des Lions indomptables Professeur William Ngatchou

Dans cette CAN, presque toutes les équipes ont eu des cas positifs au COVID, sauf le Cameroun. Le médecin de cette équipe, Professeur William Ngatchou, nous dit pourquoi et comment il réussit jusqu’ici a bloquer le virus. Au cours de cette 33ème Coupe d’Afrique des Nations qui se déroule depuis le 9 janvier au Cameroun, les cas positifs apparaissent, se multiplient et disparaissent comme par enchantement (Guinée Bissau, Sénégal). Presque toutes les délégations nationales ont affiché les cas positifs au Covid-19 sauf la délégation camerounaise. Certains esprits malins et des mauvaises langues ont vite fait de  divulguer sans aucune preuve pour étayer leur dire que tout était fait pour avantager le Cameroun qui est le pays hôte.




Si l’argument peut tenir dans un esprit manipulable, il ne peut vraiment pas résister une fois hors de ce seul cas de figure car poussée la réflexion plus loin, il est rapidement noté que lors des poules, les équipes qui en avaient n’étaient pas tous de la poule A des Lions qui était composé en plus seulement du Burkina Faso, de l’Éthiopie et du Cap-Vert. Comment donc le Cameroun en serait-il favorisé si à la fin les huitièmes de finale donnent 16 équipes composées de tous les favoris de la compétions ? Certains parlent d’une possible complicité en amont entre le staff camerounais et le staff médical chargé des tests tout le long de cette CAN.

Polémiques absurdes

Comment comprendre cela avec le choix de la Confédération Africaine de Football (CAF) soucieux de la neutralité des tests, a choisi un cabinet privé et indépendant pour faire ces tests d’avant match aux équipes et délégations afin de lever toute suspicion contre le pays organisateur ? Logé dans la Poule A du Cameroun, les Étalons du Burkina Faso ont présenté 5 cas positifs avant son match contre les Lions Indomptables. Ce fut la première grosse  polémique sur le sujet dans cette CAN. Les journaux aux mains des personnes tapies dans l’ombre et  qui sont lancés dans le bashing de l’image de cette CAN en ont fait ses choux gras.




Seulement, lorsque les Étalons ont été par la suite convaincus de la positivité au Covid-19 de leurs membres, l’information n’est plus passée par la case média. En ce qui concerne le Cameroun, Dr Ngatchou, chargé de la santé de la délégation de l’équipe nationale, explique un fait simple après que les Comores qui devront jouer contre son équipe en huitième de finale présente 12 cas positifs.

Explication du médecin des Lions

Ce qui a levé une nouvelle polémique ayant très vite braqué les esprits sur le pays organisateur avant de retomber toute seule une fois que le coach des Comores a avoué avoir donné quartier libre aux joueurs après leur historique qualification pour les huitièmes. Dieu seul sait ce qu’ils en ont fait. Selon le médecin de l’équipe des Lions Indomptables, le protocole est strict envers tout le monde. Et ceci depuis l’entrée en stage des joueurs. Le niveau d’alerte a été mis au rouge des le début de la CAN. Pas de visite de la famille, pas de contact avec l’extérieur qui ne soit en rapport avec la CAN, tout le monde doit avoir un test positif de 48h avant tout contact avec un Lion.




Pour la petite histoire, le médecin des Lions nous apprend que la délégation officielle de la CAF s’est vu refuser tout contact avec celle du Cameroun pour n’avoir pas présenté le test Négatif. Les membres de la CAF ont répondu « mais c’est nous la CAF, on ne le présente nulle part« . Finalement c’est après un test additionné d’un .test sanguin quelle a pu rencontrer les Indomptables. Et même les agents du cabinet privé chargé de faire les tests aux  délégations officielles de cette CAN ont reçu dans leur grand  étonnement obligation de présenter un test négatif de 48h avant de tester les Camerounais. L’on comprend donc très bien que les Camerounais en soient épargné jusqu’à lors.

Laisser un commentaire