Incidents à la finale de la Ligue des Champions : À l’image de la France

Pour de nombreux habitués de la Ligue des champions d’Europe football d’Europe, c’est la première fois qu’une organisation de la C1 tourne aussi mal. On dirait que rien n’a marché. Selon le ministre de l’intérieur  français auditionné par la commission des lois du Sénat, « il est évident que les choses aurait pu être mieux organisées« . (LIRE AUSSI : Incidents au stade de France : de la CAN à la Champion’s League).




Un aveu d’échec en somme à bien comprendre le Ministre Gérald Darmanin qui le dit ici en de termes beaucoup plus admissibles pour l’image de la France. Il faut signaler que la France a été coorganisatrice de cet événement footbalistique de niveau mondial et qu’elle partage en réalité la responsabilité des incidents avec l’UEFA. Contrairement à ce que beaucoup semblent présenter en jetant la pierre sur une seule partie. (LIRE AUSSI : Sadio Mané ou Karim Benzema : elle déciderait du Ballon d’or 2022).

l’intéressante Ligue des Champions

.Ce qui rend ce flop intéressant pour le reste du monde est le fait pour les donneurs de lecons de se retrouver à la place des apprenants. De pareilles incidents ailleurs qu’en Europe sont objets de tous les commentaires rabaissant par une certaine presse occidentale. À présent c’est presque motus cousu. Selon un Tweet du journal l’équipe de ce 1er juin,  » le directeur exécutif du Liverpool FC a annoncé que son club avait déjà reçu plus de 5 000 formulaires en 24 heures sur la plateforme mise en place par les Reds pour recueillir des témoignages sur les incidents avant la finale de Ligue des champions« .




Gérald Darmanin va plus loin sur les incidents au Stade de France pendant la finale de la Ligue des Champions : « Je vais proposer, qu’à partir de lundi, les citoyens espagnols et britanniques, puissent déposer plainte dans leur pays ». Dans une publication de Dupont-Aignant sur Twitter, député de l’Essonne et Président de Deboit pour la France  » La honte pour la France ! Un journaliste espagnol : « J’ai assisté à beaucoup de finales de Ligue des champions. Ce qui se passe au Stade de France, je n’avais jamais vu ça. Il y a des groupes de Français autour du stade qui attaquent et volent les supporters. »

Les plaintes

Porter plainte, il le fallait. La journaliste Claudia Cohen du Figaro publie même que « lors de la finale de la Ligue des Champions au stade de France, des journalistes ont expliqué avoir été empêchés de filmer des scènes de tension par des agents de sécurité privés. Étaient-ils dans leur bon droit ?« 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.