Mali : « Les Observateurs » de France 24 étale le jeu double de la France

Assimi Goita mali Observateurs Russes Wagner

Dans son article parut dans sa rubrique d’enquêtes « Les Observateurs », France24 ne cache plus l’impuissance de la France face à l’armée russe qui agit depuis quelques semaines aux côtés des Forces armées maliennes (FAMA). Pire, par effets contraires, le média Français met en évidence le jeu double de la France ayant obligé Assimi Goïta (LIRE CET ARTICLE) de prendre le pouvoir par la force au Mali. Son média à vocation offensive à l’international tente de montrer sous un angle complotiste dans un long article le déploiement de ceux qu’il qualifient de « mercenaires Russes ».




L’article publié le 4 janvier 2022 dans Les Observateurs met en exergue cartes aériennes et vue de satellites, cracking d’appareils militaires, installations de bases militaires vues depuis l’espace, plan de vol et de ravitaillement des gros porteurs et hélicoptères russes, mouvements de troupes au sol et changement d’aspect géographique. Tout ce dont aurait été incapable de communiquer à son allié malien pour enrayer le terrorisme en son sein et pacifier ses terres. Pour sauver la face dans cette guerre déjà perdue, cet « Empire qui ne veut pas mourir » a propagé dans ses réseaux sociaux, aidée en cela par des médias de ses pays alliés, qu’un groupe de mercenaire est au Mali à la demande du nouvel homme fort de ce pays. Malgré le démenti du Gouvernement malien qui dit avoir activé et signé de nouveaux accords de défense avec le Gouvernement russe, elle insiste comme ici dans Les Observateurs, persiste dans sa logique de discrédit, invitant ses alliés à conditionner comme elle le fait déjà elle-même, leur coopération au retrait des troupes russes.

Preuve à l’appui par Les Observateurs

Seulement, la nécessité impériale pour les Maliens et leur dirigeants de recouvrer l’intégralité de leur territoire et la nécessaire libération de leur Nation des griffes coloniales occidentales semblent avoir bousculé bien de choses dans les vieux rapports de colon et colonisé, sans que la France s’en aperçoive. Elle continue à vivre dans son rêve doré de disposer d’un « empire colonial » qui ferait Ad Vitam Æternam son prestige à la table des Nations unies. Le réveil est donc brutal pour elle. Et cela se voit dans les commentaires au bas de cet article de Les observateurs.





Dans la lutte contre le terrorisme dont elle a très clairement fait atterrir le Mali qui n’en demandait pas, ceci en tuant le Guide libyen Mouammar Khadafi sous couvert de l’OTAN, il y a plus d’une décennie, sans aucune volonté de sécurisation du Sahel, sans « aucun service après vente » pour parler comme le Président Tchadien assassiné Idriss Deby Itno, en armant en plus des groupes violant contre les États africains, la France à cru rester longtemps au Mali et dans le Sahel pour continuer la prédation coloniale de plus de 100 ans et dont le mode opératoire fait son ADN depuis sa période de barbarie. Aujourd’hui son média révèle savoir repérer les mouvements des appareils militaires et des troupes au sol, pourtant cette expertise a été demandée à la France au Sahel contre les séparatistes et au Lac Tchad contre Boko Haram sans qu’elle n’en soit capable de lever un petit doigt capable de mettre fin à cette souffrance humaine. LIRE CET IMPORTANT ARTICLE GEOPOLITIQUE SUR LE MALI. Article de FRANCE24

.

Simon Ngaka

Directeur de la Publication de Saimondy, Journaliste à l'hebdomadaire "ça presse", Analyste géopolitique, Écrivain, Ingénieur de son, Auteur - Compositeur et Producteur de musique. Simon Ngaka est aussi webmaster. En 2009, il met sur pied le groupe des sites de communication Saimondy (.com, .net, .org. et acheteraucameroun.com). Téléphone : +237 - 699340064 / Email: saimondy@gmail.com

Simon Ngaka has 560 posts and counting. See all posts by Simon Ngaka

Laisser un commentaire