La femme de Zelenski, Olena Zelenska, croit en la victoire

Discrète depuis l’invasion russe de l’Ukraine, Olena Zelenska, la femme de Zelenski, la première dame d’Ukraine sort de son silence et pose en première page de Vogue. Dans cette interview de la femme de Volodymyr Zelensky, on ne se lasse pas d’entendre parler de la future victoire de son pays. Mais de quelle victoire s’agit-il alors que le conflit a dépassé les frontières de l’Ukraine, voire celle de l’Europe de l’Est et a déjà gagné d’autres sphères ? (LIRE AUSSI : Ukraine : Volodymyr Zelensky est allé en guerre sans avoir préparé la paix).




Ailleurs l’on parle d’un nouvel ordre mondial obéissant à la Volonté des plus grandes économies et puissances géographiques du monde : les BRICS. Il est tout à fait normal que la première dame du pays joua à la résistance et galvanise son peuple malgré le repli de son armée face à la puissance de feu de son adversaire. Olena Zelenska, femme de Zelenski, y croit sûrement alors que tout indique que son pays ne survit encore que grâce aux dollars américains et aux livraisons d’armes des Occidentaux. Mais pas de ses propres industries. (LIRE AUSSI : Ukraine : le président Volodymyr Zelensky face à l’hypocrisie occidentale).

La femme de Zelenski dans les nuages

A ce rythme la guerre est perdue d’avance car elle se fera juste pour voir le dernier résistant ukrainien lever le mouchoir blanc à la fin. En fait, Américains et Européens seront bientôt dépassés par le besoin en armement et en financement de cette guerre. Une fois que le pétrole, le gaz et les aliments vont leur manquer. Les Russes le savent, le reste du monde aussi. Et ce serait naïf de croire que les alliés de l’Ukraine l’ignorent. La femme de Zelenski le sait. Mais tout est possible dans ce monde aussi. (LIRE AUSSI : Usurla Von Der Leyen en Ukraine avec un cadeau empoisonné pour Volodymyr Zelensky : Explications dans cet article.).




Olena Zelenska, femme de Zelenski, ne dit rien que personne n’a encore dit dans le camp anti russe. Seulement sorti de sa bouche, le vœu a beaucoup plus de sens. Surtout pour quelqu’un qui est resté longtemps en retrait. Pour arriver à la victoire, il faut considérer le fait de récupérer au préalable tout son territoire déjà entre les mains des Russes dans le Donbass. Plus de 22% de son territoire. Mais surtout de pouvoir freiner dans son propre camp l’envie démesurée de voir l’OTAN s’étendre encore plus vers l’EST. Tout ceci sachant que les véritables buts de tout ce qui arrive en Europe de l’Est est la remise en question de l’hégémonie occidentale.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.