Vladimir Poutine annonce une opération militaire spéciale en Ukraine

Au petit matin du 24 février, le Président russe Vladimir Poutine, a annoncé une opération militaire en Ukraine. Dans son discours surprise, il apprend au monde que les Russes vont mener cette opération pour protéger les prorusses dans le Donbass. Il faut lire cette crise Russie Ukraine sous le prisme géopolitique et de la guerre préventive côté russe. Pour la Russie, la lutte pour l’installation même par la force d’un nouvel ordre mondial est en marche tandis que pour l’OTAN le début de la menace d’une fin de leur hégémonie sur les Nations du monde est déclenchée depuis la prise du Donbass par Vladimir Poutine. 100 000 personnes se sont déjà réfugiées en Russie.




Les explosions vont jusqu’à Kiev, la capitale de cet État. A présent la réponse militaire du président Volodymyr Zelensky est attendue sur le champ de bataille et celle des membres de la communauté internationale également qui déjà livrent les armes à l’Ukraine et en profitera dans cette guerre pour s’enrichir encore plus. Les Américains et des pays européens ont d’ailleurs déjà annoncé qu’il ne vont pas se envoyer des hommes se battre au sol en Ukraine. Sûrement parce que ce dernier n’est pas membre de l’OTAN,  même s’ils sont alliés. (LIRE AUSSI : Ukraine : le président Volodymyr Zelensky face à l’hypocrisie occidentale) et aussi ; Le Mali demande à la France de quitter son territoire sans délai

Causes profondes de l’opération militaire

Il ne faut pas perdre de vue que nous sommes dans la prorogation de la guerre froide avec la récupération par la Russie des zones d’influence que cette dernière avait perdues à la fin de la guerre froide. Il y a moins de 48 heures que Vladimir Poutine a reconnu les régions séparatistes de Donetsk et Lougansk qui sont prorusses. Cette reconnaissance à été très mal prise par les Occidentaux dont le plan est de faire de l’Ukraine une bombe à retardement contre une future attaque du territoire Russe. Cette fois-ci, le chef du kremlin semble mettre les bouchées doubles et entrer directement dans une guerre frontale avec les Occidentaux.




Nous sommes en pleine dans une situation géopolitique. D’un côté les Occidentaux de l’OTAN  sont dans la logique de méfiance envers la Russie qui dans toutes les zones du monde contre leur plan d’exploitation des autres peuples du monde. Et de l’autre, la Russie qui refuse de laisser le champ libre aux États-Unis qui ont déjà vassalisé l’Union européenne et aimerait bien placer ses missiles balistiques en Ukraine ou tout au moins en Pologne.

Le monde attend

En 2014, les accords de Minsk étaient pour la reconnaissance des 2 régions prorusses du Donbass et de 2 ou trois autres États comme indépendants face à l’Ukraine, avec l’interdiction de la militarisation de l’Ukraine en plus de son accord à ne jamais entrer dans l’OTAN. Seulement, l’Ukraine a plutôt choisi changer sa constitution pour récupérer les régions séparatistes du Donbass et à demandé son entrée dans l’OTAN. La ligne rouge tracée justement pas Vladimir Poutine qui voit là une trahison des accords et un grand risque encouru dès lors par son pays.




Les condamnations de cette opération militaire de la Communauté dite internationale fusent de partout, mais c’est quoi la communauté internationale ? La Russie semble ne plus gérer les sanctions internationale depuis celles mises en place depuis son annexion de la Crimée. Selon les informations qui nous parviennent, les premiers bombardements annoncent des frappes des installations militaires ukrainiennes exclusivement.

D’où viendra le nouvel ordre mondial ?

La Russie a des alliés. Ces derniers sont non seulement puissants mais aussi déterminer à diminuer la puissance influence de l’occident sur le monde. La Chine, L’Iran, de nombreux Etats d’Asie sont pour l’écroulement de l’ordre actuel des choses. Ce qui se joue en Ukraine est lié à ce que d’aucuns appelle ‘l’arrogance des puissants ». Il ne faut jamais perdre de vue que Vladimir Poutine a été à la table de l’OTAN comme membre et qu’il a quitté ce cocon avec l’annexion de la Crimée.




la vérité de cette guerre froide, la nouvelle entre le bloc de l’Est et celui de l’Ouest réside dans la guerre d’influence. C’est aussi cela qui a fait venir la Russie en Asie il y a plus de 60 ans et qui lui a fait intensifier sa présence ces derniers temps en RCA, MALI, Soudan. Si la Russie décide d’attaquer l’Ukraine en entièreté, alors les masques de beaucoup vont tomber.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.