Mali : RFI et France 24 suspendus « jusqu’à nouvel ordre » (Officiel Mali)

Les médias français RFI et France 24 ont été suspendus au Mali. L’annonce a été faite jeudi dans un communiqué en date du 16 mars 2022 (mis en application dans la nuit de mercredi à jeudi 17 mars 2022) par le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Abdoulaye Maïga, porte-parole du gouvernement. Ils ont été sanctionnés pour propagation de « fausses allégations ». Ainsi que leurs plateformes digitales et de presse sur tout le territoire du Mali. Ce que l’Union européenne a jugé « inadmissible » dans une sortie récente, elle qui a fait de même il y a quelques jours contre les chaînes russes Russia Today  et Sputnik.




Directement; c’est le ministère des Affaires étrangères français qui a réagi : « Ces mesures constituent des atteintes graves à la liberté de la presse ». C’est l’hôpital qui se moque de la charité. En posant le principe de la protection des intérêts souverains de sa Nation ou organisation au détriment de la « liberté de la presse » et du « droit à l’information », l’Union européenne (UE) aurait oublié celui de la réciprocité, voire de la justice et de l’équité qui demandent de ne pas faire à autrui ce que tu n’aimerais pas qu’il te fasse. Que RFI et France 24 du groupe France Médias Monde (FMM) soient muets au Mali, cela ne devrait pas et plus faire débat aucun.

RFI et France 24 dangereux pour le Mali

Il y a seulement quelques jours que l’UE a coupé de manière unilatérale la diffusion des programmes des chaînes russes Sputnik et Russia Today France (RT France) très suivis en Europe et en Afrique pourtant, motif pris que ces deux médias font la propagande du gouvernement de la Fédération de Russie. Ils ont oublié la liberté de choisir de s’informer où on veut et imposer un seul son de cloche à leur population dans l’actualité de c’opération militaire russe en Ukraine. leurs populations qui chaque jour sont zombifiées finalement.




Que dire des leurs médias qui ont mis tous leurs plateaux d’information sur la crise russo-ukrainienne au service de la gloire de Zalensky et des soient dites « valeurs occidentales » qu’il défendrait. Et des prouesses inégalables des Ukrainiens contre les Russes. En faisant fi de toute réalité sur le terrain. Dans ces plateaux, la vérité et la neutralité ont été mis au cachot, les faits ne sont plus sacrés. Et est mort tout esprit de liberté chez leurs journalistes et reporters qui ne se gênent même plus à supporter un camp dans leurs commentaires et leurs analyses. Le Gouvernement du Mali, allié inconditionnel de la Russie vient à son tour de couper la diffusion de ces deux médias du Quai d’Orsay pour mauvaise publicité sur les Forces Armées maliennes et des accusations graves, mais à tort, impliquant la mort des civils.

Avis inutile

Les citoyens et leurs gouvernants se plaignent dans toute l’Afrique, que ces deux chaînes soulèvent les peuples et dressent les ethnies les unes aux autres. Voire les citoyens contre leur gouvernants. Ils ne sont jamais très loin des rébellions et des coups d’Etat, et savent toujours où se trouvent les chefs terroristes. La satisfaction des Maliens et d’une très grande partie d’Africains témoigne de la reconnaissance de ces millions de fils du continent envers le pouvoir malien. En effet, une première dans l’histoire de ce pays que RFI et France 24 soient dans cette position. Tout un symbole caractérisant les relations actuelles entre ces deux pays qui frôlent la rupture. (LIRE AUSSI : Assimi Goïta donne 72h à l’ambassadeur de France pour quitter le Mali).




Le Gouvernement malien a pris une décision affirmant encore plus la souveraineté du Mali s’il en était encore à la démontrer au yeux du monde. Pour de nombreux Maliens, ce qu’en pensent la France et l’UE n’est pas à l’ordre du jour. Le Mali ne fait pas partie de cette Union qui se laisse manipuler depuis la maison blanche et qui s’est lancée dans l’activation d’un conflit qui chaque jour compte des vies humaines sur le carreau. RFI et France 24 ont été débranchés « jusqu’à nouvel ordre ». Ils vont juste attendre le moment du Colonel Assimi Goïta et de Chogel Maïga qui n’est pas celui de l’actualité mondiale. (@RFIAfrique et @France24_fr UkraineWar #Ukraina #RussiaInvadedUkraine).

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.