INTERNATIONAL

RFI et France 24 perdent définitivement leurs autorisations au Mali

Autorisations de diffusion RFI et France 24 perdues au Mali

La Haute Autorité de la Communication (HAC) du Mali a décidé ce mercredi 27 avril 2022 du retrait définitif des autorisations d’établissement et d’exploitation de RFI et France 24 au Mali. Après leur suspension le 17 mars 2022, ces chaînes françaises de la propagande du Quai d’Orsay pour rayonnement de la France à l’international se voient définitivement être retirées de l’univers médiatique du Mali. (LIRE AUSSI : Mali : RFI et France 24 suspendus « jusqu’à nouvel ordre » (Officiel Mali).




Accusées « d’allégations mensongères » mettant en cause l’intégrité et le professionnalisme des Forces armées maliennes (Fama), et de propagation de fausses nouvelles, les deux médias de France Médias Monde (FMM) ont été déconnectés depuis le 17 mars 2022. La décision de la Haute Autorité de la Communication à fait réagir rapidement FMM qui promet de contester cette décision du retrait des autorisations avec la dernière énergie auprès des Autorités compétentes. (LIRE AUSSI : Mali : enterrer les corps et filmer avec son drone pour accuser les Russes ?).

Défendre ses autorisations

Dans son site internet, RFI se défend : « Malgré les réponses détaillées et circonstanciées de France Médias Monde à chacun des griefs qui étaient formulés par la Haute Autorité de la Communication du Mali (HAC), une décision qui prive de façon définitive RFI et France 24 de leur autorisation de diffusion au Mali, et par là-même les Maliens de leur droit à s’informer librement. » Et sur celui de France 24, elle menace : « Nous continuerons à couvrir l’actualité au Mali qui intéresse l’Afrique toute entière comme le reste du monde. Toutes les solutions techniques seront mises en œuvre pour rendre accessibles nos médias ». (LIRE AUSSI : Mali : « Les Observateurs » de France 24 étale le jeu double de la France).




Seulement pouvons-nous dire que les Autorités du Mali sont les seules ayant compétence pour juger le média qui est nécessaire pour leur pays. D’ailleurs par la suite de cette affaire, celle de la vidéo du drone français qui a fait des images non autorisées sur le ciel et le sol malien. Le Mali vient de porter plainte contre la France pour espionnage sur le sol malien. Unr autre affaire qui suit la longue liste de celles qui font la discorde entre l’Etat français et l’Etat malien. (LIRE AUSSI : Sahel : la France s’accroche malgré son humiliation au Mali).


En savoir plus sur Saimondy Actualités

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Simon Ngaka

CEO et rédacteur en chef de Saimondy, journaliste et analyste géopolitique, écrivain et éditeur, artiste-musicien et interprète, Producteur de musique. En 2009, il créé le label Saimondy.

Simon Ngaka has 936 posts and counting. See all posts by Simon Ngaka

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.