Adhésion de la Finlande et la Suède à l’OTAN : une nouvelle faiblesse de l’Europe face aux Etats-Unis

Adhésion OTAN Finlande et Suède contre Russie

La Finlande et la Suède annoncent avoir demandé leur adhésion à l’Organisation du Traité Atlantique Nord (OTAN). Officiellement pour se mettre à l’abri d’une éventuelle agression russe. Il y a tout de même lieu de se demander, face à une telle annonce qui rajoute des flammes ardentes dans le climat politique international déjà incandescent en Europe de l’Est, de l’urgence de cette annonce de la demande d’adhésion dans cette organisation militaire.




«Grave erreur» selon la diplomatie russe. Le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov a mis en garde les chancelleries occidentales le 16 mai, au lendemain de l’annonce par la Finlande et la Suède de leurs candidatures à l’OTAN. Et d’ajouter en mise en garde plus ou moins légitime : « Ils ne devraient avoir aucune illusion – à Bruxelles, à Washington et dans d’autres capitales des pays de l’OTAN – que nous allons simplement tolérer cela. » (LIRE AUSSI : La Russie devient le symbole de la résistance anti Occident dans le monde).

Une adhésion sur commande forcée

Il est connu à présent que sous le couvert de l »OTAN et des libertés des États à disposer d’eux mêmes, donc de leur propre destin, les États-Unis font une guerre à la Russie sous le sol ukrainien. Ce pays a décidé de mener le monde vers le chaos à présent que ses dirigeants ont compris ne pas maîtriser tous les leviers de domination sur les autres peuples du monde. Curieusement tous les non Occidentaux le comprennent sauf les Européens qui semblent avoir accepté pour toujours vivre sous le parapluie américains. (LIRE AUSSI : Voici pourquoi Vladimir Poutine est condamné à réussir en Ukraine).




Comment comprendre qu’en pleine tension en Ukraine, des pays européens acceptent de poser une autre menace de 1300 km de frontière existante entre la Finlande et la Russie ? Que promettent les États-Unis aux dirigeants européens pour qu’ils acceptent pousser ainsi à bout la Russie ? Ne comprennent ils pas être en train de jouer le jeu machiavélique des États-Unis ? (LIRE AUSSI : Vladimir Poutine annonce une opération militaire spéciale en Ukraine).

Encerclement de l’OTAN

En fait, on a comme l’impression que les États du monde occidental se dévoilent en fin complices de pillage du monde actuel, et se mettent ensemble pour défendre l’ordre mondial actuel qui leur est seul favorable. Tous les éléments avancés par Vladimir Poutine la veille de l’entrée de l’armée russe chez le voisin sont aujourd’hui visibles et ont tous tendance a donner raison au président russe. Pour le diplomate russe sur RIA Novosti: « Le niveau global de tension militaire augmentera et il y aura moins de prévisibilité dans ce domaine.




Il est dommage que le bon sens devienne victime d’idées fantasmatiques sur ce qui devrait être fait dans la situation actuelle ». En effet, la peur ou la haine du Russe, doublées de la cupidité des Occidentaux qui chaque jour cherchent comment devenir maîtres des richesses du sol et sous-sol dont regorgent les 11 millions et plus de km2 de la Fédération de Russie, poussent ses dirigeants à mener leur population dans une guerre perdue d’avance.

Téléguidés des Etats-Unis

La Russie chaque jour se présente comme la tête de proue de la résistance contre l’ordre mondial actuel qui est sous la domination du système occidental. Pour cela, personne ne voit comment avec cette nouvelle adhésion elle accepterait d’être entourée par des pays ennemis : Ukraine, Roumanie, Finlande, etc. Personne ne peut dire le contraire aujourd’hui, que la Russie a des peurs légitimes face à l’avancée de l’OTAN.




En fait, c’est clair aujourd’hui qu’en Europe de l’Est la Russie a face à elle des pays téléguidés par les États-Unis, et qui jouent le rôle que leur permet ce dernier, des pays qui prennent leurs ordres du commandant de l’OTAN qui est un Américain. Chacun peut se faire une idée réelle de la situation actuelle dans cette partie du monde et du rôle sous marin que joue l’oncle Sam pour détruire le vieux continent. (LIRE AUSSI : Mali : la Russie livre 2 nouveaux hélicoptères et des radars à Bamako).

Laisser un commentaire