Euro face au Dollar, Rouble, Yuan : chiffres historiques d’une chute

Euro face au Dollar, Rouble, Yuan, Livre Starling, Yen, des chiffres qui donnent le vertige aux institutions européennes. Depuis l’émission de premiers billets de banque il y a 20 ans, c’est la première fois que la valeur de l’Euro se retrouve en dessous de celle du Dollar américain. Si cette valeur a commencé sa chute il y a plus d’un an, c’est le 23 février avec l’entrée de la Russie en Ukraine que tout va s’accélérer. De 1,20 euro pour 1 Dollar avant le début de l’opération militaire spéciale de la Russie, on en est ce jour à moins 1 euro pour un Dollar. (LIRE AUSSI : Gaz russe : l’analyste économique Olivier Delamarche qualifie les dirigeants européens « d’idiots »).




Si dans le commerce intra européen cela semble ne pas très affecter les échanges dans la mesure où tous utilisent la même monnaie et sont dans de petits meurtres entre voisins, tout devient plus cher en commerçant ave Américain, Anglais, Japonais, Chinois, Belges, et surtout Russes. Les Etats de l’Union européenne achètent encore leur pétrole au monde en Dollar américain, alors que leur monnaie a baissé en valeur. Une inflation monétaire de 15% face au Dollar américain a été enregistrée au 23 août, soit 6 mois depuis le début de l’opération militaire spéciale russe en Ukraine. (LIRE AUSSI : Nouvelle guerre en Europe : 77 ans après la seconde guerre mondiale).

Euro face au Dollar : conséquences

Clairement dit, le pétrole s’achète avec plus de 15% de sa valeur d’avant l’entrée de l’armée Russe en Ukraine. Si l’on compare les prix en Dollar, on dira que presque rien n’a changé car les prix sur le marché du BRENT ont été stabilisés à peu près au même niveau d’avant l’invasion. Mais si le prix est redevenu presque normal dans le commerce entre Européens, la valeur de l’Euro est en chute catastrophique et historique au même moment. Conséquence, les Etats ayant pour monnaie l’Euro doivent débourser plus pour s’arrimer au prix des marchés. On en était il y a 6 mois à 84,7 euros le baril, pour 97,4 ce jour, soit une augmentation de 13 Euros ajoutés par baril (15% en augmentation).




Le Dollar n’est pas la seule monnaie qui a amélioré son taux de change face à l’Euro. Quasiment toutes les monnaies internationales ont vu leur valeur se réajuster confortablement. On a 10,7% pour le Yuan chinois, 1,3% pour le voisin anglais, 10 ,7 pour le Franc suisse, 5,7% pour le Yen japonais et presque 32% pour le Rouble russe. Le déficit commerciale dans un pays comme la France a par exemple a atteint 71%, soit plus de 50 milliards d’Euros. La France devrait donc s’attendre à un déficit qui pourrait dépasser les 100 milliards d’Euros si l’opération militaire spéciale se poursuit encore 6 mois.

Mauvaises pioche : La Russie préparée

Avec cette crise géopolitique et sécuritaire en Europe de l’Est, l’on prend conscience des faiblesses des Etats européens, mais aussi leur naïveté face aux Américains et surtout leur capacité à se mentir eux-mêmes par mensonges d’Etat ou de se tromper par prévisions approximatives. Lorsqu’au début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie le 24 février 2022, on a vu toute la ferveur occidentale tenter en vain de rassurer leurs peuples sur la puissance militaire et les capacités économiques des 27 face à la Fédération de Russie. Beaucoup ont vite fait de traiter l’économie russe d’être proche, sinon moins, de celle de l’Espagne. (LIRE AUSSI : Russie : une économie sous évaluée par Gauthier Rybinski sur France 24).




La première erreur a été pour les Européens de ne pas avoir bien écouté tout le discours de Vladimir Poutine qui a pourtant réitérer que son pays avait pris toutes les dispositions avant de se lancer dans cette aventure.  Des personnalités européennes de premier plan telles que Bruno Lemaire avaient même évoque la volonté française de faire disparaître l’économie de la Fédération de Russie. Le constat est plutôt amer. Non seulement celle-ci se porte mieux que les leurs, mais aussi que ma Russie gagne presque que tous les fronts.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.