CAN 21 : présence de Issa Hayatou aux stades, Abel Mbengue rassure

Issa Hayatou

Selon le journaliste Abel Mbenguè, Directeur Communication et porte-parole du CoCAN, des éléments évidents, actuels, juridiques et de souveraineté nationale, jouent pour la présence effective de Issa Hayatou à l’ouverture de la CAN. Voici pourquoi, malgré tout, le Camerounais Issa Hayatou sera bel et bien au stade le 9 janvier 2022.




L’ancien président permanent de la Fédération camerounaise de Football (Fécafoot) et de la Confédération Africaine de Football (CAF) sera donc présent lors du match d’ouverture à Olembé et aux différents match qui lui plaisent de voir lors de cette Coupe d’Afrique des Nations de Football. La 33ème édition de cette grande messe sportive africaine qui va se tenir du 9 janvier au 6 février 2022 au Cameroun.

Les Camerounais refusent que la plus grande des fêtes du football africain et l’une des plus grandes au monde se passe dans leur pays sans leur digne compatriote. Le Camerounais Issa Hayatou a fait du Football africain ce qu’il en est aujourd’hui de glorieux, de prestigieux, de respectable et de craint par les autres confédérations du monde. Que ce soit dans le domaine de la géopolitique mondiale du Football ou de la qualité du jeu et des infrastructures. On a vu notamment le chantage de l’Association Européenne des Clubs de Football (ECA) refuser de libérer leurs joueurs internationaux pour ne pas perdre le niveau et la qualité de leur spectacle, appuyée en cela par la FIFA de Gianni Infantino qui en plus de cela, soutient un impensable nouveau glissement de la CAN. Pire, une humiliante délocalisation vers le Qatar … En Asie !

La Signature de Issa Hayatou

L’ex-président de la Confédération Africaine de Football se trouve au milieu d’une affaire de signature du contrat qui engage actuellement la CAF et certains de ses sponsors et partenaires. On lui reproche notamment d’avoir signé « unilatéralement » ce contrat. Sa suspension de toutes activités sportives organisées par la CAF est tombée au mois d’août 2021.




Dans son développement à l’émission Scène de Presse de la Cameroon Radio and Television ( CRTV), la Télévision nationale camerounaise, Abel Mbenguè pose la balle au centre. Jusqu’à date, le Tribunal Arbitral des Sports (TAS) n’a encore rien dit sur l’appel introduite par Issa Hayatou contre sa suspension par la CAF. Le journaliste sportif Abel Mbenguè, Directeur Communication et porte-parole du CoCAN va plus loin : « moi je sais que ce contrat a été validé, accepté par l’ensemble des membres du Comité exécutif de la Confédération africaine de Football. » Une des révélations du journaliste qui a longtemps travaillé auprès de Issa Hayatou depuis la Fécafoot jusqu’à la CAF démontre qu’il pourrait y avoir une chasse à l’homme de la part de ceux qui ne voulaient plus de lui à la tête de l’instance faitière du football africain. Et ici apparaît l’incongruité des accusations

Dans ce contrat, rappelle-t-il, « Pour vous situer … Lagardère Sports est dans le package, Total est dans le package, Total le sponsor titre de la CAN est dans le Package de Lagardère. Alors comment peut-on sanctionner une personne d’avoir signé un contrat mais maintenir une partie du contrat et l’autre non ?  »

Incongruité et possibilités

Autrement dit, soit le contrat sort de la responsabilité de la CAF et Issa Hayatou est seul responsable de sa signature, soit les deux parties reviennent dans le jeu. Pourtant l’on voit ici que Issa Hayatou est exclu tandis que Total Energies est bien le sponsor de la CAN 2021, 2023, et d’autres compétitions de la CAF telles que la CAN féminine et la ligue des champions prochaines. Pour rappel de ce qu’en pense les autorités camerounaises, Abel Mbenguè rappelle que le Président du CoCAN, le Ministre des sports et de l’éducation physique, le professeur Mouelle Kombi, s’est prononcé sur le sujet lorsque la sanction est tombée au mois d’août. « l’appel est suspensif », avait-il déclaré et que par conséquent, Monsieur Issa Hayatou reste son Conseiller spécial.




Abel Mbenguè n’a toutefois pas manqué de rassurer les Camerounais sur des fortes chances de voir Issa Hayatou dans la tribune des officiels pour cette CAN en terre camerounaise. « A date, Issa Hayatou reste et demeure président d’honneur de la Confédération Africaine de Football, sauf à être démenti. A date, Hayatou reste Vice-président d’honneur de la FIFA, sauf à être démenti. A date, Hayatou reste et demeure Membre honoraire du Comité Internationale Olympique (CIO) … Non, Non, non, Hayatou est partie prenante de cette CAN et il est Conseiller spécial du Président du CoCAN, à date. »

Simon Ngaka

Directeur de la Publication de Saimondy, Journaliste à l'hebdomadaire "ça presse", Analyste géopolitique, Écrivain, Ingénieur de son, Auteur - Compositeur et Producteur de musique. Simon Ngaka est aussi webmaster. En 2009, il met sur pied le groupe des sites de communication Saimondy (.com, .net, .org. et acheteraucameroun.com). Téléphone : +237 - 699340064 / Email: saimondy@gmail.com

Simon Ngaka has 560 posts and counting. See all posts by Simon Ngaka

Laisser un commentaire